Commémoration des victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat et hommage aux “Justes”

 
 
Commémoration des victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat et hommage aux “Justes”

Pour la date anniversaire de la rafle du vélodrome d’hiver à Paris, les autorités civiles et religieuses se sont réunies pour une commémoration organisée à Strasbourg en présence du Préfet Jean-Luc Marx

Une commémoration s'est tenue le dimanche 22 juillet sur le site de l’ancienne synagogue de Strasbourg à l'occasion de la Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites  de l’État français et d’hommage aux “Justes” de France.

Discours
 

La cérémonie a été ouverte par Pierre HAAS, Délégué régional du Conseil Représentatif des Institutions Juives de France.

Harold WEILL,Grand Rabbin du Bas-Rhin a également pris la parole pour que chacun se souvienne des victimes de la rafle du Vél d'Hiv ainsi que des Justes de France qui, malgré les risques encourus ont incarné l’honneur de la France, les valeurs de justice, de tolérance et d’humanité.

Jean-Luc Marx, Préfet de la région Grand Est et du Bas-Rhin a lu le 

Après la prière « el male raramin » par Jonathan BLUM, Aumônier militaire israélite de la garnison de Strasbourg, Jean-Luc Marx a ensuite déposé une gerbe devant la stèle commémorative. 

aumônier
gerbe
porte-drapeaux