Le dispositif hivernal est activé dans le Bas-Rhin

 
 
Le dispositif hivernal est activé dans le Bas-Rhin

Le plan hiver, qui couvre la période du 1er novembre 2017 au 31 mars 2018, vient renforcer les dispositifs d’hébergement ouverts toute l’année au profit du public en grande précarité et de demandeurs d’asile.

Ce parc d’hébergement, qui est dans le Bas-Rhin, constitué de 8476 places, a augmenté de plus de 120 % en 6 ans. Au plan départemental, l’État mobilise 47,6 millions d’euros en 2017 pour financer ces places.

En complément, le dispositif hivernal s’articule autour du renforcement de la veille sociale, qui s’appuie sur quatre accueils de jour, l’intensification des maraudes et la mobilisation de 264 places d’hébergement d’urgence exceptionnelles et temporaires en structure collective, qui s’ouvrent au fur et à mesure en fonction des situations identifiées et justifiant une mise à l’abri. Ces dernières se fermeront progressivement entre le 31 mars et 30 avril 2018.

 En cas de grand froid, l’État, en relation avec les collectivités territoriales et tout particulièrement avec la ville de Strasbourg, mobilisera des capacités de mise à l’abri en gymnase de façon à répondre aux demandes des personnes vulnérables.

 Afin de prévenir les dangers sanitaires auxquels s’exposent des personnes à la rue, les équipes mobiles de Médecins du Monde, de l’Ordre de Malte, du CCASCentre communal d'action sociale de Strasbourg, des Restos du coeur et de la Croix rouge sont en lien avec le SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation/115.