Élections municipales - Événements

 
 
Élections municipales - Événements

bandeau-evenements-grand

Reportage d'Alsace 20 - Du nouveau pour les élections municipales


5 février 2014 - Préfecture du Bas-Rhin - Présentation des élections municipales des 23 et 30 mars 2014

Monsieur Stéphane BOUILLON, préfet de la région Alsace, préfet du Bas-Rhin, en présence notamment du service des élections de la préfecture, a présenté le 5 février lors d'une conférence de presse les nouvelles règles instaurées pour les élections municipales et communautaires ainsi que les modalités quant aux déclarations des candidats et au vote des électeurs.

Le dépôt de candidatures se fera du 12 février au 6 mars. La campagne électorale sera ouverte à partir du 10 mars avec l'affichage, l'envoi de la propagande se faisant dans la semaine précédant le premier tour.Le mode de scrutin change pour les communes de 1 000 habitants et plus : les conseillers municipaux seront désormais élus au scrutin de liste bloquée, le panachage n'étant plus autorisé."Chaque candidat doit se déclarer, même dans les communes de moins de 1 000 habitants", a rappelé le préfet du Bas-Rhin.

Les conseillers communautaires seront également élus les 23 et 30 mars dans les communes de 1000 habitants ou plus: la liste des candidats à l'élection des conseillers communautaires figurera conjointement à l'élection municipale sur le bulletin de vote. Les candidats aux sièges de conseiller communautaire sont issus de la liste des candidats au conseil municipal.

Une pièce d'identité est désormais obligatoire pour voter.


Reportage de France 3 Alsace - Élections municipales : le dépôt des candidatures est ouvert dans le Bas-Rhin


12 février 2014 - Sous-préfecture de Molsheim - Dépôt des premières candidatures

Les premières déclarations de candidatures aux élections municipales 2014, pour le premier tour, ont été enregistrées à la sous-préfecture de Molsheim ce mercredi 12 février. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, la candidature est désormais obligatoire, le scrutin n'autorisant plus des candidats non déclarés."Pour la sous-préfecture de Molsheim, c’est une première. Jusqu’ici, dans l’arrondissement, quatre communes seulement étaient concernées. Désormais, c’est soixante-neuf !" a déclaré Mohammed Saadallah, sous-préfet de Molsheim.

Pour les communes de 1000 habitants et plus, la règle change : le scrutin de liste bloquée est désormais la règle, la liste devant être également paritaire. Par ailleurs, il n'existe plus de section électorale. Quatre agents de la sous-préfecture sont mobilisés pour recevoir les dépôts de candidature. "Nous vérifions sur la forme" a expliqué le sous-préfet. "S’il ne manque rien, nous leur donnons un récépissé provisoire. Quatre jours après, quand nous aurons vérifié le fond, ce sera le récépissé définitif". Entre le pré-accueil des candidats et la remise du récépissé provisoire, le délai est de trente minutes en moyenne. Dans la matinée, ce sont 12 candidatures qui ont été déposées à la sous-préfecture.