Opération « Fin d’année » 2017 : pour une meilleure protection du consommateur

 
 
Opération « Fin d’année » 2017 : pour une meilleure protection du consommateur

L’Opération « Fin d’année » vise à assurer et renforcer les contrôles durant le pic de consommation qui entoure Noël et le Jour de l’An. Cette année, les constatations se déroulent durant dix semaines, du lundi 6 novembre 2017 au vendredi 12 janvier 2018, soit quinze jours de plus que les années précédentes.

Les fêtes de fin d’année génèrent une activité commerciale intense et représentent, de ce fait, un enjeu de consommation important. Aussi, la Direction Départementale de la Protection des Population (DDPPDirection départementale de la protection des populations) du Bas-Rhin procède, au cours de cette période, à des contrôles renforcés de l’ensemble des secteurs d’activité économique concernés, afin de garantir la meilleure protection économique et physique au consommateur.
En amont des fêtes, cette opération s'est traduite, cette année, par un renforcement des contrôles auprès des fabricants, des grossistes et des importateurs de produits alimentaires et non alimentaires. Les prestations de service, comme l’organisation de voyages ou de soirées de réveillon, feront également l’objet d’une surveillance accrue.

Les contrôles sont concentrés sur les principaux sites commerciaux, en particulier sur les lieux d’animation (marchés généralistes, marchés de Noël, festivités locales…) et les lieux de vente généralistes ou spécialisés. Les sites internet sont également contrôlés.

Une attention soutenue est portée aux produits français comme aux marchandises d’importation, quant au respect des règles de sécurité (jouets, articles d’habillement, décoration) et aux produits présentés avec des allégations valorisantes (produits régionaux, signes de qualité).
Pendant les fêtes, les vérifications portent davantage sur les métiers de bouche qui proposent des denrées alimentaires festives, notamment des produits sensibles ou onéreux (par exemple, le foie gras)

Contrôle des denrées alimentaires : les points de vigilance

De façon générale, une attention particulière est consacrée :

  • à l’hygiène des manipulations des denrées et au comportement du personnel ;
  • à la propreté et au respect des procédures de nettoyage et désinfection régulières des structures entrant ou non en contact avec les denrées ;
  • à l'état des matières premières (conditions d'entreposage, état de fraîcheur, respect des dates limites d'utilisation ; provenances autorisées : ateliers agréés ou dérogataires…) ;
  • à la conservation des étiquetages des produits déconditionnés ;
  • au respect des températures réglementaires (denrées froides et denrées chaudes) et à la surcharge éventuelle des chambres frigorifiques et des meubles de détention et de vente des produits surgelés ;
  • à la formation du personnel aux règles générales d'hygiène des aliments et à leur application ;
  • à la sécurité du consommateur sur tout ce qui concerne les process, les technologies alimentaires et le risque environnemental (traçabilité, additifs, résidus de pesticides, contaminants, polluants, étiquetage de sécurité relative aux allergènes ou à la santé…).

En 2016, 158 établissements ont été contrôlés dans le département du Bas-Rhin, parmi lesquels 21.52% présentaient une anomalie, 34 entreprises avaient fait l'objet d'un avertissement, 6 procès-verbaux ont été dressés et 3 injonctions ont été délivrées par la DDPPDirection départementale de la protection des populations du Bas-Rhin.

 
 

A lire également :