Sécurité routière

Les "radars mobiles de nouvelle génération"

 
 
                                    
logo_secu_rout

L’excès de vitesse provoque et aggrave les accidents. La vitesse excessive est une cause majeure de la mortalité routière, responsable de 26% des accidents mortels en 2012 (près de 1 000 décès). La  mise  en  place  des  radars  automatiques  en  2003  a  contribué  à  une  baisse  des vitesses moyennes de plus de 10 km/h. On estime que les radars sont à l’origine de 75%  des  36 000 vies  épargnées  depuis  2002.  C’est  la  mesure  qui  a  permis  de sauver  le  plus  grand  nombre  de  vies  sur  les  routes  au  cours  de  ces  dix  dernières années.
 
Depuis  2009,  les  radars  ont  été  diversifiés  pour  mettre  en  sécurité  les  usagers  les plus  vulnérables  et  lutter  contre  des  infractions  ciblées : radars  feux  rouges  pour  renforcer la sécurité des piétons, radars discriminants pour sanctionner les excès de vitesse  des  poids  lourds,  radars  passages  à  niveau  pour  empêcher  le franchissement des barrières et radars vitesse moyenne pour sécuriser des portions de route particulièrement dangereuses.

Le  « radar  mobile  de  nouvelle  génération »,  dernier-né  de  cette  diversification,  est destiné  à  lutter  contre  les  grands  excès  de  vitesse  et  les  comportements irresponsables  d’automobilistes,  de  motocyclistes  ou  de  conducteurs  de  poids lourds  qui  mettent  en  danger  leur  vie  et  celle  des  autres  en  roulant  à  une  vitesse excessive.

Pour en savoir plus :