Territoires

Résorption des zones blanches : inauguration de deux pylônes multi-opérateurs à Albé et Bernardvillé

 
 
Résorption des zones blanches : inauguration de deux pylônes multi-opérateurs à Albé et Bernardvillé

Réduction des fractures numériques : deux nouveaux sites pour résorber les zones blanches

Depuis 2003, l'Etat s'est engagé pour résorber les zones blanches en téléphonie mobile. Poursuivant cet engagement, l'Etat a soutenu financièrement la construction de deux pylônes multi-opérateurs à Albé et Bernardvillé (230000 € pour les deux sites), permettant ainsi d'assurer la couverture mobile de ces deux secteurs du département.

Plus de 3500 sites ont ainsi été couverts en France dont 800 dans le Grand Est et 17 dans le Bas-Rhin.

 
Albé
Bernardvillé pylône
Clara Thomas

Cinq nouvelles communes en zones blanches doivent être équipées (Lalaye, Saint-Pierre-Bois,Thal-Marmoutier, Thanvillé, Uhrwiller).

A l'occasion de cette inauguration, Clara Thomas, Sous-Préfète de Molsheim, représentante du Préfet Jean-Luc Marx, a rappelé que la résorption des zones blanches était un enjeu majeur pour le développement et l'attractivité des territoires mais aussi un enjeu majeur pour rompre avec l'isolement des habitants de ces secteurs en termes d'accessibilité des services dans tous les domaines. Clara Thomas a également souligné que la réduction de la fracture numérique passe par un travail partenarial étroit entre l'Etat, les collectivités et les opérateurs.

La couverture mobile de demain : le "new deal" :

Un accord dit "new deal" signé entre le Gouvernement et les opérateurs le 12 janvier dernier prévoit de :

  • démultiplier le rythme des programmes ciblés d’amélioration de la couverture et dans ce cadre construire chacun au moins 5000 nouveaux sites sur tout le territoire ;
  •  généraliser la réception sur 10 000 communes ;
  • améliorer la qualité de réception sur l’ensemble du territoire, et particulièrement dans les zones rurales.