Culture de l’égalité et partage des responsabilités politiques et sociales

Mon quartier à pied...

 
 
Mon quartier à pied...

Début juillet, un groupe d’habitant.e.s est allé parcourir les places et les rues, un plan et un stylo à la main, pour une marche exploratoire au coeur du quartier du Marais à Schiltigheim.

image marches

Le diagnostic en marchant a été inventé par la ville de Montréal : elle a sollicité l’expertise des femmes des quartiers sur leur environnement urbain : signalisation, sécurité des coins et recoins, accessibilité des services publics, animation, aménagement et partage des espaces communs,…, partant du principe que ce sont elles qui connaissent leur quartier et en parlent le mieux.

Cette démarche a été proposée à Schiltigheim par Sophie-Anne Dirringer, Déléguée départementale en charge à la Préfecture du Bas-Rhin des droits des femmes et de l’égalité. Elle a rencontré le conseil citoyen, les équipes du centre social et les responsables de la politique de la ville : « Nous avons innové en proposant une marche mixte : dans les expérimentations, seules les femmes étaient impliquées, la démarche étant axée essentiellement sur le sentiment d’insécurité qu’elles peuvent ressentir dans le quartier. Nous avons souhaité partager la démarche et veiller à la participation de tous ».

Et c’est ainsi que la troupe a arpenté le quartier pour cocher sur papier l’accessibilité des espaces partagés, la sécurité des passages piétons, quelques poubelles manquantes, des bancs à mettre en place ou à remplacer, et surtout, faire des propositions concrètes pour améliorer le mieux vivre ensemble dans le quartier… Accompagnés par Milada Pantic, Secrétaire générale adjointe de la préfecture du Bas-Rhin en charge de la Politique de la Ville, Jean-Marc Kieffer, délégué du Préfet et Marielou de Oliveira, directrice du centre socioculturel, les participant.e.s ont fait preuve d’une imagination collective pour faciliter le quotidien des habitants, et ont également relevé bien des points positifs : « On est quand même bien dans notre quartier ».

La suite de la démarche : un relevé cartographique, un rapport à rédiger ensemble et puis une rencontre et des échanges avec les décideurs : élu.e.s, services municipaux, bailleurs sociaux,… sans oublier le suivi des échéances, voila le contenu du futur diagnostic partagé au quartier du Marais.

Laissons le mot de la fin à Abla Azzouffri, membre du conseil citoyen : « Qui aurait cru qu’un jour je ferai le tour de mon quartier avec madame la Sous-Préfète ? Et que tous ensemble nous échangions sur nos préoccupations et nos souhaits pour notre cadre de vie? »

Affaire à suivre…. à pied !