Risques sismique

RÉGLEMENTATION PARASISMIQUE

 

À compter du 1er mai 2011, une nouvelle réglementation parasismique est entrée en vigueur. Elle acte un nouveau zonage sismique ainsi que de nouvelles règles parasismiques pour les bâtiments. La réglementation française a été révisée notamment pour répondre aux exigences du nouveau code européen de construction parasismique. Une nouvelle carte de zonage sismique a été élaborée en tenant compte des progrès scientifiques en sismologie. Ainsi, le nouveau zonage divise la France en cinq zones de sismicité. Les Antilles, où l’aléa sismique est le plus élevé, sont classées en zone 5, tandis que les bassins aquitain et parisien sont en zone 1. ■ En savoir plus

Les centrales nucléaires font, elles, l’objet d’études sismologiques particulières et relèvent de la réglementation des installations nucléaires de base, selon le ministère. ■ Voir la carte des centrales nucléaires dans le zonage sismique.

La nouvelle carte de zonage sismique de France présente cinq zones de risques sismiques allant croissant d’un risque très faible (1), faible (2), modéré (3), moyen (4), à fort (5), cette dernière s’appliquant exclusivement aux Antilles françaises. La zone 4 de sismicité moyenne inclue le sud de l’Alsace, le fossé rhénan ainsi que les massifs alpin et pyrénéen alors que la zone 1 comprend les bassins aquitain et parisien.

Le nouveau découpage remplace et affine la précédente version et introduit un zonage plus précis à l’échelle communale.

Pour le Bas-Rhin : tout le département zone 3 de sismicité modérée, sauf :

― le canton de Sarre-Union : zone 2 de sismicité faible ;

― les communes d’Adamswiller, Asswiller, Baerendorf, Berg, Bettwiller, Burbach, Diemeringen, Drulingen, Durstel, Eschwiller, Eywiller, Frohmuhl, Goerlingen, Gungwiller, Hinsbourg, Hirschland, Kirrberg, Mackwiller, Ottwiller, Puberg, Rauwiller, Rexingen, Siewiller, Struth, Thal-Drulingen, Tieffenbach, Volksberg, Waldhambach, Weislingen, Weyer : zone 2 de sismicité faible.

Voir la carte du Bas-Rhin.

Prenant en compte les codes parasismiques de l’Eurocode 8 de l’UE, les sols sont classés en cinq catégories principales allant de A (sol de type rocheux) à E (sol mou) avec des exigences en matière de conception et construction des bâtiments neufs. Ces exigences elles-mêmes sont liées à l’importance des bâtiments dans leur usage social et de la zone de sismicité.

La construction d’un simple hangar sera libre de contraintes, alors que les immeubles d’habitation, de bureaux, de centres de soins, de production d’énergie et de gestion de crise, par exemple, devront répondre à des normes strictes selon l’intensité du risque sismique de leur zone.

----
La nouvelle RÉGLEMENTATION PARASISMIQUE applicable aux bâtiments à partir du 1er mai 2011 à télécharger 

Regardez la carte de zonage sismique de la France (Cliquez pour agrandir l’image). ----

Qu’est-ce que le risque sismique ? 

----
Liens utiles :

→ Lien vers le site du Plan Séisme.

→ Lien vers le portail de la Prévention des Risques Majeurs.

→ Lien vers le Portail de l’Étude de Sol - Liste des communes par département.