La délinquance constatée dans les transports en commun strasbourgeois

 
 

Un plan départemental de sécurisation des transports en commun a été décliné dans le Bas-Rhin en 2010.
Sous l’impulsion de la Préfecture du Bas-Rhin, un observatoire de la délinquance et du sentiment d’insécurité dans les transports en commun a été mis en place afin de favoriser la connaissance des axes et des lieux sensibles et d’assurer une veille de l’évolution de la délinquance dans ces transports.

Cet observatoire privilégie l’anticipation et propose des solutions adaptées à l’apparition de nouvelles problématiques ou à des phénomènes émergents. Ses travaux font apparaître que les transports en commun bas-rhinois sont plutôt sûrs.

En moyenne au 30 juin 2014, on observe :
1 infraction tous les 29 000 trajets
1 vol contre les personnes tous les 139.000 trajets
10 actes violents tous les 100.000 trajets