Sécurité aux passages à niveau

 
 

 

Securite aux passages à niveau

En France, 1% des passages à niveau se situent sur routes nationales, 32% sur routes départementales et 67% sur voies communales (soit 2 sur 3).
99% des accidents recensés sur les passages à niveau français sont dus au manque de respect du code de la route alors que le temps d’attente à un passage à niveau n’excède jamais quelques minutes.

Qu'il soit pourvu de barrières ou non, gardé ou non, en ville ou en milieu rural, tout passage à niveau franchissable traduit un passage régulier de trains sur la voie traversée et doit susciter la même attention.

Un passage à niveau n’est pas un carrefour comme un autre, mais il n’est pas dangereux si on le traverse en respectant le code de la route.
Automobilistes, conducteurs de poids lourds, conducteurs de deux-roues motorisés, cyclistes ou piétons, vous devez respecter certaines règles de sécurité :

  • À l’approche d’un passage à niveau, ralentissez et contrôlez si vous pouvez traverser la voie ferrée sans danger.
    La présence d’un passage à niveau est systématiquement annoncée.
  • Ne vous arrêtez jamais sur la voie ferrée.
    Le code de la route accorde la priorité absolue aux trains (article R422-3).
  • Devant un passage à niveau avec barrières, arrêtez-vous avant le passage à niveau dès que les feux clignotent (article R 412-30 du code de la route).
    Après le passage du train, attendez l’ouverture complète des barrières pour redémarrer.
    Si par hasard la fermeture du passage à niveau persiste, alertez un agent SNCFSociété nationale des chemins de fer français à l’aide du téléphone situé aux abords du passage à niveau.
  • Devant un passage à niveau sans barrières, muni d'une croix de Saint-André seule (cédez le passage) ou complété d'un panneau STOP, arrêtez-vous au panneau STOP et vérifiez, avant de franchir la voie ferrée, qu’aucun train n’arrive. En présence d'une croix de Saint-André et dans le cas ou la visibilité n'est pas optimale dans les deux sens de circulation, marquez l'arrêt également. À l’approche d’un train, arrêtez-vous avant le passage à niveau. Si un train arrive, il ne pourra pas s’arrêter car la distance d’arrêt d’un train est dix fois supérieure à celle d’une voiture.

Ces règles sont également à respecter par les cyclistes et les piétons, qui de surcroît ne doivent pas marcher ou rouler le long des voies.

Si, par accident, vous êtes immobilisé sur une voie ferrée :

  •  si c’est possible, dégagez votre véhicule en enfonçant la barrière. Elle est conçue pour ne pas résister à ce type de choc.
  • évacuez toutes les personnes du véhicule.
  • alertez au plus vite un agent SNCFSociété nationale des chemins de fer français avec le téléphone du passage à niveau.
     

Lien vers le site de la campagne nationale de sécurité sur les passages à niveau