Sécurité routière

Signature du Document Général d'Orientations de sécurité routière à l'occasion d'une grande journée de sensibilisation

 
 
Signature du Document Général d'Orientations de sécurité routière

Cette stratégie sur 5 ans a été signée à l'occasion d'une grande journée de sensibilisation au collège Sophie Germain de Strasbourg

Une stratégie sur 5 ans pour améliorer la sécurité routière dans le département

Avec 30 % d’inflation par rapport à 2015, le nombre d’accidents corporels enregistrés dans le Bas-Rhin augmente, depuis deux ans maintenant, dans des proportions inquiétantes.

Dans ce contexte, Jean-Luc Marx, Préfet de la région Grand Est et du Bas-Rhin et les acteurs locaux de la sécurité routière ont signé un Document Général d’orientations (DGO), planification stratégique sur 5 ans (2018-2022) des moyens mis en œuvre collectivement pour améliorer les conditions de circulation sur les routes du département et éveiller les consciences.
 

DGO 3

 

Les mesures inscrites au DGO s’articulent autour de quatre priorités gouvernementales réaffirmées lors de l’installation du Conseil National de Sécurité Routière (CNSRConseil national de la sécurité routière) du 23 janvier 2017 :

  •  intensifier la lutte contre les comportements dangereux
  •  protéger les usagers les plus vulnérables
  •  favoriser l’innovation pour améliorer la sécurité routière
  •  donner l’assurance que tous les usagers de la route sont égaux devant la loi

Le Document Général d’orientations fixe ainsi 8 enjeux pour la période 2018-2022 : risques routiers professionnels, jeunes, seniors, deux-roues motorisés, piétons/cyclistes, vitesse/obstacles fixes, usage de produits psychoactifs et distracteurs.
 

Sur chacun de ces enjeux, les acteurs locaux de la sécurité routière se sont engagés à progresser collectivement pour réduire les risques d'accidents.

Consulter le DGO dans son intégralité en cliquant ici


Une grande opération de sensibilisation aux conséquence des comportements dangereux sur la route

 
La signature du DGO a clôturée une grand journée de sensibilisation organisée au collège Sophie Germain à laquelle plus de 250 élèves ont assisté ainsi qu'un public représentatifs des usagers prioritairement ciblés par les actions de prévention : jeunes issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville, professionnels (Deliveroo, La Poste), etc.
 
Tous ont assisté à un crash-test pédagogique simulant un accident de la route entre un scooter et une voiture à "seulement" 50 km/h. Un débrieffing a ensuite permis à chacun de comprendre les conséquences de l'accident et les moyens de le prévenir. Cette action pédagogique s'est poursuivie par l'intervention de Cédric et Magali, tous deux accidentés de la route, qui ont tenu à venir témoigner de leur vie "après". Des témoignages forts pour compléter cette action de sensibilisation qui, avant tout, veut éveiller les consciences des usagers et futurs usagers de la route. 
 

DGO 1
DGO 2
DGO 4
DGO 4

 Les chiffres de la sécurité routière en 2018 dans le Bas-Rhin

Près de 280 accidents de la circulation ont déjà eu lieu sur les routes du Bas-Rhin depuis le début de l’année.

Ils ont coûté la vie à 14 personnes dont 6 étaient des automobilistes, 5 des usagers de deux-roues motorisés et 3 des piétons.

Ainsi, 3 personnes meurent chaque mois sur les routes de notre département.321 personnes ont également été blessées (-14,6 % par rapport à 2017), dont 86 ont dû être hospitalisées ( – 24,6 % par rapport à 2017).

Le mois de juin a encore été marqué par une série d’accidents très graves de la circulation, qui ont encore aggravé ce bilan.